Aller au contenu

LA MUSIQUE AU SERVICE DU CŒUR

Même si, plus de 2000 ans plus tard, on ne sait toujours pas précisément qui est le philosophe grec qui a prononcé la célèbre expression : « La musique adoucit les mœurs », ce détail demeure secondaire.  En effet, peu importe qu’il s’agisse d’Aristote ou de Platon, Mesdames Nancy Asselin et Rachel Patenaude, enseignantes titulaires de notre programme musique-études réalisé conjointement avec l’École de musique Vincent-d’Indy, savaient que la musique était thérapeutique.  Elles en sont maintenant convaincues.

Une petite idée qui fait un grand bien

C’est par un matin d’avril tout ce qu’il y a de plus ordinaire que Madame Asselin apprend qu’un homme âgé de 82 ans, vivant seul comme des centaines, voire des milliers d’autres au Québec, souffre d’ennui au point de ne plus s’alimenter depuis trois jours.  Émue par l’extrême tristesse de la situation de ce vieil homme et aidée par un ami afin de le retrouver, elle cherche alors une idée pour le faire sourire à nouveau, pour lui redonner confiance en la vie.  N’écoutant que son cœur, elle imagine lui offrir le talent de ses élèves en cadeau et parle de l’histoire de Monsieur Ratté à sa collègue musicienne.  Cette dernière, tout aussi troublée par le récit que Madame Asselin lui raconte, identifie aussitôt quelques pièces significatives qui pourraient être chantées par les élèves en plus d’être jouées aux instruments.  Le tout est ensuite mis en scène, filmé et monté spécialement pour l’occasion.

Ultimement, la vidéo est acheminée aux soignants de Monsieur Ratté qui la lui présentent.  Le tout est reçu avec grande émotion.  Touchés droit au cœur, les intervenants font parvenir une fleur pour chacune des personnes ayant participé à l’initiative et, de son côté, Monsieur Ratté leur écrit une note sur laquelle on trouve notamment la mention suivante : « Vous m’avez remis un peu de confiance en l’humanité ».  Aujourd’hui, grâce à cette initiative saluée par plusieurs, dont l’association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées, Monsieur Ratté se porte mieux.  Voici, en vidéo, un résumé de cette belle histoire.

Oui, la musique adoucit les mœurs.  Elle fait du bien à celui qui la compose, à celui qui en joue autant qu’à celui qui l’écoute ou la reçoit en cadeau.  Bravo à nos élèves ainsi qu’à leurs deux enseignantes pour ce beau geste empreint de bonté !

Fleurs_M_Ratte


École Saint-Joseph
4080 ave De Lorimier, Montréal, H2K 3X7
Établissement d'enseignement privé, de langue française. Pour garçons et filles, de la maternelle à la 6e année