Aller au contenu

Historique

Les débuts de l’école Saint-Joseph sont très humbles. Une institutrice, Marie-Anne Riopel accepte d’enseigner les rudiments de la lecture et de l’écriture à une jeune handicapée et de la préparer à sa première communion. L’année suivante, d’autres élèves se présentent pour bénéficier des mêmes services. Quelques années plus tard, il y a suffisamment d’élèves pour former une classe dans l’arrière salon de la Villa Saint- Joseph. Mlle Riopel est aidée dans cette tâche par Aurélia Brault et Marie-Julie Cédras. Peu de temps après, le salon ne suffit plus. On achète alors un hangar qu’on transforme en une école de 3 à 4 classes. L’école Saint-Joseph est née; nous sommes autour de 1929.

En 1952, la Société des Filles du Coeur de Marie fait construire un bâtiment sur le terrain qu’elle possède au 4101 rue de Bordeaux pour y loger l’école Saint-Joseph. Inaugurée le 19 mars 1953, l’école Saint-Joseph accueille en septembre de la même année quelques 146 élèves, dont 54 enfants inscrits à la maternelle.

Les religieuses, désireuses de se retirer de l’enseignement, créent en 1985 une corporation formée de parents et de religieuses pour prendre en charge l’école Saint-Joseph, mixte et privée. Profitant de la fermeture du Collège Excelsior, les activités de l’école Saint-Joseph se déplacent dans le bâtiment actuel, situé au 4080, De Lorimier.

En 1994, les Filles du Coeur de Marie se retirent de la corporation. En 1995, elles vendent, en copropriété indivise, l’édifice de l’avenue De Lorimier à la Corporation de l’école Saint-Joseph (1985) inc. L’année suivante, la résidence de la rue De Bordeaux est vendue à son tour à un particulier, qui la transforme en résidence pour personnes âgées.

Durant cette même année, une demande de subvention est faite auprès du Ministère. Cette subvention a été accordée, ce qui a permis, avec le dynamisme des personnes en place et la reconnaissance du travail accompli depuis 65 ans, de « rebâtir » une clientèle de deux groupes par classe au primaire et d’implanter une maternelle, une prématernelle avec tous les services requis, et ce, dans un plan quinquennal qui a atteint et même dépassé les objectifs fixés.

En 1998, les deux copropriétaires indivises procèdent au dépôt d’une déclaration de copropriété divise et de partage.

L’enseignement prodigué aux élèves de l’école Saint-Joseph a toujours été de belle qualité à en juger par les succès de ses anciens élèves pour ne nommer que Nathalie Lambert, médaillée d’or aux Jeux Olympiques d’Albertville en 1992.

Vers l’an 2000, fort de la persévérance et de la compétence des premières générations d’éducateurs y ayant œuvré, l’école connaît une popularité sans cesse grandissante. Elle est dirigée par une équipe dynamique partageant toujours la même passion pour une qualité d’enseignement et une recherche constante de l’excellence. Passant de 250 élèves à plus de 430 en quelques années.

Vers cette même année, un nouveau programme danse-études est instauré en collaboration avec l’École supérieure de ballet du Québec (anciennement École supérieure de ballet contemporain de Montréal) pour quelques élèves de 5e et 6e année. Ce programme a pour objectif de développer le goût, le plaisir, la curiosité et les aptitudes physiques de danseurs et danseuses en herbe.

Pour poursuivre son développement dans le même esprit de dynamisme et pour continuer à remplir sa mission, l’école devait résoudre un urgent besoin d’espaces intérieurs et extérieurs additionnels.

C’est donc en novembre 2008 que la corporation de l’école Saint-Joseph (1985) inc. a fait l’acquisition du bâtiment voisin (la maison Lionnais ou Henriette-Moreau).

Cette acquisition a permis d’envisager le développement de plusieurs projets qui, faute d’espace, ne pouvaient être envisagés. La restauration de la maison et l’arrimage des deux bâtiments ont  débuté en mars 2010 et s’est terminé en septembre 2011. Ce nouveau bâtiment y inclus désormais des espaces pédagogiques essentiels : nouvelle bibliothèque, nouveaux locaux d’anglais, de musique et polyvalents.

Dans la foulée de ce projet, un autre rêve est venu nous habiter… celui d’aménager et de verdir les espaces extérieurs créés par l’acquisition du terrain. Un véritable espace extérieur multidisciplinaire a été réalisé à l’été 2011 pour les enfants de l’école. Plus encore, cet espace est aménagé avec unevision bien précise : quatre zones thématiques pour quatre espaces essentiels au développement cognitif et sportif des enfants.

Cette nouvelle acquisition propulse l’école vers de nouveaux horizons et démontre toute l’énergie positive qui l’anime. L’objectif d’offrir à nos élèves l’environnement le plus riche qui soit demeure au cœur de nos préoccupations et ce geste de développement en témoigne.

L’avenir est à Saint-Joseph.